Arrêt du tabac et nourriture : comment ne pas compenser ?

Avez-vous envie d’arrêter de fumer pour préserver votre santé ou pour faire des économies ? Quelle que soit la raison de cette initiative, vous êtes déjà sur la bonne voie. Mais pour que vous atteigniez sûrement votre objectif, évitez à tout prix l’erreur monumentale de vous jeter sur la nourriture pour compenser votre addiction au tabac. Cette mauvaise habitude pourra provoquer d’autres problèmes de santé graves comme le surpoids. Il est tout à fait possible d’arrêter la cigarette sans grignotage grâce à un régime alimentaire équilibré et sain ainsi qu’à une activité physique régulière.

Un régime alimentaire sain et équilibré : ne le négligez pas

La relation entre l’arrêt du tabac et nourriture reste l’un des principales préoccupations des fumeurs souhaitant. Comment faire pour ne pas tomber dans le grignotage sans cesse et pour ne pas prendre du poids ? C’est la question qu’ils se posent tous. Pour éviter de grignoter tout le temps pour compenser l’envie de fumer, vous devrez suivre un régime alimentaire bien strict. Apprenez à fractionner votre nourriture pour combler les petits creux, sans trop manger. De préférence, prenez des collations et évitez les aliments riches en matières grasses et en sucres simples. Privilégiez les repas qui vous apportent plus de protéines et de fibres comme les fruits et légumes. Ce régime vous permettra de limiter la prise de poids et de résister aux compensations alimentaires relatives à l’arrêt du tabac.

De l’eau : vous en aurez besoin en bonne quantité

La nicotine encore présente dans le sang suscite souvent l’envie de fumer. Pour y faire face, certaines personnes ont tendance à mélanger arrêt du tabac et nourriture. Au lieu de compenser cette envie avec les aliments, mieux vaut opter pour une solution durable : l’élimination de la nicotine dans l’organisme. Pour y parvenir, buvez une bonne quantité d’eau chaque jour, jusqu’à 2 litres. Répartissez la prise en plusieurs fois tout au long de la journée. Vous verrez, votre envie de fumer diminuera avec le temps. Évitez par contre les boissons gazeuses, sucrées et l’alcool.

L’exercice physique : votre meilleur atout pour ne pas succomber au grignotage

Faire du sport pourra aider à arrêter de fumer et à éviter les compensations alimentaires. L’exercice physique reste un puissant anti stress pour combattre les malaises liés à l’arrêt du tabac. Après avoir effectué une activité sportive, votre organisme libère des hormones du bien-être appelées endorphines. Ces substances aident l’organisme à supporter les symptômes relatifs au manque de nicotine. Une séance de sport vous permettra également d’occuper votre esprit pour oublier l’envie de fumer. Aucun risque de prise de poids ne sera ainsi possible. Vous ne serez pas tenté de compenser l’arrêt du tabac et nourriture. Préférez les sports à haute intensité pratiqués sur une durée courte pour provoquer le choc métabolique dans l’organisme. Mais, avec un bon régime alimentaire et une bonne quantité d’eau, bien sûr.

Acupuncture, hypnose, homéopathie : comment les médecines douces peuvent vous aider à arrêter de fumer ?
Aide à l’arrêt du tabac : comment fonctionnent les substituts nicotiniques ?