Envie de fumer? Pensez à la relaxation et à la respiration abdominale

Lorsqu’un fumeur décide d’arrêter de fumer, la tentation et l’envie ne cesse de le tourmenter tous les jours. Pour surpasser cette envie, on vous conseille deux méthodes simples et efficaces : la relaxation et la respiration abdominale.

L’arrêt du tabac et la relaxation

Il est clair que résister à l’envie de fumer est difficile et stressant. Toutefois, rien n’est impossible avec de la volonté. Sachez que la relaxation aide à combattre le stress et l’envie incessante de vouloir fumer à tout prix. Débarrassez-vous donc de votre stress en optant pour des exercices de relaxation. Vous pouvez, par exemple, vous relaxez en pratiquant du yoga, des exercices de respiration ou en faisant une séance de méditation. La relaxation est aussi un moyen pour gérer et corriger les mauvaises habitudes acquises durant la période où l’on a fumé. Le but de cette pratique est de libérer l’esprit pour que la personne soit complètement détendue. Cela permettra de contrôler l’envie de fumer et diminuera toutes sortes d’angoisses causées par l’arrêt soudain de consommation de tabac.

L’arrêt du tabac et la respiration abdominale

Un des exercices de relaxation, la respiration abdominale est fortement conseillée pour l’arrêt du tabac. Pour être serein et totalement détendu, misez sur cette technique de respiration. Sachez qu’elle donne une meilleure oxygénation à l’organisme. La respiration abdominale élimine et décongestionne aussi les toxines et toutes tensions présentes dans notre corps. Cet exercice peut se faire à tout moment de la journée et est réellement bénéfique pour aider à oublier le manque de cigarette. Cette respiration par le ventre apporte d’énormes bienfaits à nos poumons et régule notre rythme cardiaque. La respiration abdominale peut se faire qu’on soit allongé, assis ou debout. Il est facile de l’apprendre juste en regardant un bébé respiré. Normalement, cette technique devrait être naturelle chez l’être humain.

Les bienfaits de l’arrêt du tabac

L’arrêt du tabac diminue grandement le risque de nombreuses maladies (cardiaque, pulmonaire, dépendance…). En fumant, le rythme cardiaque accélère fortement ; or, en arrêtant, ce rythme cardiaque devient de plus en plus sain. De plus, ne pas fumer réduit aussi les dépenses quotidiennes. Notez que les sens du goût et de l’odorat redeviennent comme auparavant lorsqu’on arrête de fumer. La peau, elle aussi, devient plus saine et douce. Il est aussi plus facile de se reposer en cessant de consommer du tabac, ceci dû à la régulation de la tension artérielle qu’entraîne ce changement.

Arrêter de fumer demande beaucoup de courage et de volonté. A chaque fois que l’envie vous revienne, pensez positivement et dites-vous qu’essayer est mieux que d’être complètement accro et dépendant. A chaque tentation surpassée, vous vous rapprochez un peu plus de votre but : avoir une vie saine sans tabac. Tenez bon !

Acupuncture, hypnose, homéopathie : comment les médecines douces peuvent vous aider à arrêter de fumer ?
Aide à l’arrêt du tabac : comment fonctionnent les substituts nicotiniques ?